« Avec les services d’Ufirst, nous avons réussi à réduire considérablement nos dépenses télécoms. Nous recevons un résumé de nos coûts et de la consommation quand nous le souhaitons. Grâce à ces services, nous pouvons économiser environ 20 000 euros sur notre facture télécoms par rapport au passé », déclarent Patrick Dolphen et Gauthier Schelfhout, directeur des achats et collaborateur informatique d’Ardo.

Ardo, une entreprise dynamique située au cœur de la Flandre occidentale, est spécialisée dans le traitement de produits surgelés. Chaque jour, des fruits et légumes frais rentrent dans l’entreprise pour la quitter dans un emballage congelé, ce qui représente plus de 200 emplois. Pour faciliter le processus de transformation, une (télé) communication fluide est donc cruciale.

« C’est pourquoi nous avons travaillé avec Blackberry et Nokia ces dernières années. Nous avons alors opté pour Proximus comme opérateur. Une combinaison solide et fiable, mais le renouvellement s’imposait ces dernières années. Non seulement en termes de matériel, mais aussi en termes de logiciels. Nous avons finalement contacté avec les services Ufirst, et nous ne l’avons pas regretté une seule seconde », explique Gauthier.

Economies en coûts télécoms

Une première partie de ces services est ce qu’on appelle le «logiciel TEM». Une application qui rassemble et analyse les factures.

« Avec TEM (Telecom Expense Management), nous maîtrisons mieux nos dépenses télécoms », poursuit Patrick. Et c’est exact, parce que le TEM est constitué de trois piliers et correspond littéralement à la gestion des coûts des télécommunications.

« Cet outil fusionne plusieurs factures et les transpose dans un certain nombre de graphiques. Ufirst fait ensuite l’analyse. Pour finir, une consultation personnelle suit pour voir où nous pouvons économiser. Et le résultat est pertinent. Par exemple, nous avons économisé quelque 20 000 euros cette année par rapport à l’année dernière », explique Gauthier.

La force de ce service Ufirst réside dans l’approche individuelle. Les analyses du logiciel TEM sont liées aux caractéristiques uniques de chaque entreprise. De cette manière, chaque entreprise peut compter sur un suivi personnalisé.

Il n’y a pas que la gestion des coûts de télécommunications d’ARDO qui devait être remise à jour. La flotte GSM devait également urgemment être remplacée. «Pour rester à jour dans une société où Internet et les réseaux sociaux occupent une place plus centrale, nous sommes passés aux smartphones. Nous avons décidé, en consultation avec Ufirst, de remplacer les anciens Blackberry par les nouveaux Nokia Lumia 625. Grâce au soutien et au suivi d’Ufirst, la transition était pratiquement parfaite », explique Gauthier.

Protection des données

Comme les employés utilisaient également ces appareils de manière plus intensive, leur sécurité a également dû être améliorée. C’est pourquoi chez ARDO, on a opté pour MDM, en plus du service TEM et du service hardware, une troisième partie des services Ufirst.

« Avec le logiciel MDM (ou « Mobile Device Management »), nos collaborateurs n’ont plus à s’inquiéter. L’appareil, les données personnelles et les documents sont protégés », explique Patrick.

De plus, le service informatique a toujours accès à tous les smartphones depuis un point central. De cette façon, ils peuvent suivre rapidement chaque appareil en cas de perte ou de vol. Mais aussi voir dans quelle mesure quelqu’un l’utilise et / ou imposer des restrictions. « Cependant, le contrôle que MDM nous fournit reste en harmonie avec la législation sur la protection de la vie privée. Ce qu’un employé fait exactement avec son GSM reste toujours confidentiel.», dit Gauthier.

« Ces trois parties des services d’Ufirst, le hardware TEM et le MDM, sont définitivement un succès pour nous », concluent les deux.